Frustration pour les filles, kiffance pour les gars

Il aura fallu attendre plus d’une année pour que nous regoutions au plaisir de la compétition. Certes, ce fût une longue et frustrante année sans pouvoir pratiquer mais qui nous aura finalement enchanté avec la sacre olympique de nos bleus : une bonne raison de repartir motivé comme jamais sur les terrains. Les garçons de la Pré-Nationale avaient rendez-vous ce week-end à Bergerac (équipe jamais rencontrée dans l’histoire contemporaine du club), 377 jours après leur dernière rencontre disputée et les filles à Vouillé, des adversaires plus « habituelles ».


Samedi 9 Octobre - 18h

Que de regrets pour les filles mais il y aura sûrement beaucoup d’enseignements à tirer de ce premier match. C’est une équipe qui se construit, assurément, comme en témoignent les nombreux changements qui auront eu lieu au cours du match. Peut-être que la composition idéale n’aura pas été trouvée mais on sait maintenant ce qui fonctionne ou pas. C’est donc surtout d’automatismes qu’il aura manqué pour faire déjouer cette équipe de Vouillé. La rencontre fut disputée de bout en bout mais Landouge aura fini par céder, après avoir laisser une occasion en or de virer en tête au bout du troisième acte.

Résultat: Défaite 3 à 1

Joueuses: Blandine Canon, Zoé Daniel, Isabelle Dufour, Maëlle Dufou, Lamoureux Léa, Laurine Nouvian, Nathalie Pestourie, Pauline Pestourie, Nadine Nyadjo, Charlotte Ricard


Samedi 9 Octobre - 21h

On peut le dire, Bergerac sait recevoir. En apparence, la salle de l’Alba augurait quelque chose d’assez morne mais c’était un trompe-l’oeil. Le public répondait présent, l’ambiance était chaude, austère mais conviviale à la fois et nous étions honorés de la présence de la deuxième dauphine de miss Nouvelle-Aquitaine, évidemment supportrice bergeracoise. C’est d’ailleurs celle-ci qui lança symboliquement la saison des deux équipes. La rencontre démarrait sur les chapeaux de roues et les deux équipes se renvoyait coup pour coup jusqu’à 10-10. Un gros trou d’air plus tard (13-19) Bergerac, qui limitait au maximum les fautes, filait vers le gain de cette première manche (16-25). Il n’aura pas fallu attendre plus longtemps pour que Dada (coach intérimaire) et Nico (capitaine) recadrent fermement leurs joueurs. Les consignes étaient simples : une meilleure qualité de réception mais surtout plus d’envie et de communication. Sur les deux sets suivants, les joueurs se sont mis au diapason, l’ascendant était clairement pris à la faveur d’une réception retrouvée et d’une relation passeur-centraux fatale aux locaux (25-19 25-13). Un dernier set haletant jusqu’au bout où Landouge balbutiait à nouveau un peu son volley voyait nos joueurs vaincre après une formidable (et miraculeuse ?!) attaque croisée de Amaury qui accrochait la ligne (25-23).

Quelle kiffance !

Résultat: Victoire 3 à 1 (16-25 25-19 25-13 25-23)

Joueurs: Rodrigue Cosset, David Bordas, Nicolas Ducros, Nicolas Bruère, Medhi Lalami, Loïc Bernard, Jelle Kuilder, Dmitri Gaponov, Amaury Jacquet, Benjamin Leprat


Recent Posts
Archive